rechercher dans le site



- Vos Grandes Questions
- -Vos témoignages
- Tout sur votre ovulation
- Le Quotidien de la Gynéco

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

QU’APPELLE-T-ON "OVAIRES MICROKYST"
imprimer cet article

Dans son mode mineur le plus fréquent, il arrive qu'un certain nombre d'adolescentes vivent cette maladie sans que le diagnostic n'en ait été fait. Et alors elles se traînent de nutritionniste en nutritionniste pour échouer à chaque fois, de dermatologue en dermatologue qui ne comprennent pas forcément pourquoi leurs traitements habituels contre l’acné soient inefficaces.

Il s'agit d'un trouble de la "fabrication des œufs" au niveau ovarien : les ovaires, au lieu de décider de pondre un ovule chaque mois, tentent en fait de faire mûrir des myriades de petits œufs : ils sont micro-kystiques. Aucun de ces ovules ne parvient à maturité et l'absence d'ovulation explique l'absence de règles ou, tout du moins leur extrême rareté.

Les ovaires fabriquent alors bien trop d'hormones féminines et  mâles.

On comprend alors pourquoi ces jeunes filles sont percluses de boutons d'acné, affublées d'une pilosité excessive et d'une peau grasse avec séborrhée et chute de cheveux, tous symptômes d'une overdose d'hormones mâles. Et l'on comprend aussi qu'elles grossissent de façon irrésistible sous l'influence conjuguée des "trop d'hormones estrogènes et d'hormones mâles".

Quand je vous aurai dit que ces jeunes femmes ont fréquemment des troubles de la fabrication des graisses sanguines (cholestérol et triglycérides), des troubles de l'insuline et donc des anomalies de leur glycémie, vous aurez compris pourquoi le poids est chez elles vraiment difficile à contrôler.

Tous les intermédiaires existent et le médecin devra toujours garder à l'esprit qu'il ne faut pas considérer comme anormale une jeune fille qui présente un ou plusieurs de ces symptômes de façon discrète. Car, ce qu'il faut savoir aussi, c'est que les ovaires peuvent parfaitement passer, de façon éphémère, par un stade micro-kystique avant d'adopter définitivement leur vitesse de croisière.

Le diagnostic fait, les traitements sont en général rapidement vraiment efficaces.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom