rechercher dans le site



- Vos Grandes Questions
- -Vos témoignages
- Tout sur votre ovulation
- Le Quotidien de la Gynéco

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

PILULE,ALLAITEMENT ET POIDS DU BEBE
imprimer cet article

Bonjour, Je voudrais témoigner de ma mésaventure qui dure depuis 3 mois et qui pourrait très bientôt se terminer si le lien de cause à effet que j’ai mis en lumière la semaine passée s’avère exact. Reprenons du début…


Je souffre d'endométriose, découverte suite à l'absence de grossesse et douleurs atroces après arrêt de ma contraception (pilule mixte Mercilon 20 microg d'oestrogènes). Enfin après 3 ans d'essai, de changement de médecin et de découverte de cette maladie et de mise en ménopause artificielle en attendant un traitement de Fécondation In Vitro, le 2e essai donnera une magnifique grossesse. 4 semaines après l'accouchement, et malgré l'allaitement, ma gynécologue me re prescrit ma pilule mais son générique (Desorelle20) en me certifiant qu'au bout d'1mois il n'y a plus d'influence sur l'allaitement. Au bout de 3 mois (3 plaquettes), je viens d'établir un lien entre le problème de prise de poids de mon enfant nourri au sein, la galère depuis 3 mois de l'allaitement et la reprise de ma contraception. En effet, d'après la courbe de poids, il prend bien le premier mois, puis il y a une nette diminution avec une perte de poids (-150gr en une semaine, puis faible prise de poids malgré augmentation du nombre de mise au sein par jour) après la reprise de ma contraception. Cela fait 4 jours que je suis passée à la micropilule (Cérazette) j'attends la pesée prochaine pour confirmer le lien établi.

Je ne sais pas si mon médecin à voulu prévenir mon problème d'endométriose au détriment de mon allaitement ou si il s'agit d'une erreur d'appréciation, mais ce qui est sur c'est qu'au final, je n'ai pas eu le loisir d'être correctement informé et de choisir ce qui pour moi était prioritaire, l'allaitement ou l'endométriose. Maintenant, je ne sais pas non plus si la pilule classique est réellement préventive du retour de mon endométriose, car j'ai pu lire que les oestrogènes favoriseraient l'endométriose. Comme je ne sais pas si la micropilule qui ici n'a que de la progestérone me protège du retour de l'endométriose ou au contraire la favorise, mais si vous pouvez m'informer en même temps que les internautes qui consultent vos articles, je pense que ma triste histoire pourra en aider d'autres.

 

Merci

Fanny de Bruxelles en Belgique

 

Réponse : On prescrit habituellement des pilules sans estrogènes (type Cerazette® pendant l'allaitement. La relation  de cause à effet avec le poids du bébé  est très incertaine, voire peu probable cependant. L'allaitement est une période faste pour l'endométriose, comme la grossesse en elle même d'ailleurs : il n' y a pas d'estrogènes dans votre sang dans ces périodes

 

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom