rechercher dans le site



- Les Nouveautés
- Pilules
- Stérilet
- Autres contraceptions
- Anneau vaginal

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

LA PILULE DONNE T ELLE LE CANCER?
imprimer cet article

Une très jolie étude vient de répondre à cette question dans le très sérieux British Medical Journal du 13 septembre 2007.

Je vous résume:La pilule, prise en moyenne pendant 3 ou 4 ans par les 23000 femmes qui formaient la cohorte DIMINUE le risque de tous les cancers de 12% et si l'on ne considère que les cancers gynécologiques (utérus, ovaires,..), c'est sur une diminution de 30% qu'il faut compter. Le risque de cancer du sein, en particulier, est le même chez les femmes qui prennent la pilule et le autres. Qui plus est, cette protection dure au moins 15 ans après l'arrêt de la pilule.

Seule ombre à ce tableau idyllique:le risque de cancer du col augmente de 22% après de 8 ans au moins d'utilisation, de même que certaines très rares tumeurs neurologiques. Pour le col nous expliquons très bien cette augmentation car nous savons que le cancer du col n'est pas initié par la pilule elle même mais par les papillomavirus sexuellement transmis:plus longtemeps on a des rapports plus le risque de transmission virale existe. Pour les tumeurs neurologiques exceptionnelles il n'y a pas de rationnel.

Il faut ici comprendre qu'il s'agit d'augmentation et de diminution des RISQUES et non pas du NOMBRE de cancers:en vrais nombres - en moins ou en plus - de cancers cela représente en réalité des variations très faibles .

La conclusion de cette étude est que la pilule, loin de stimuler la survenue de cancers semble avoir une action (quoique faible) inverse.
Bref une étude qui doit nous rassurer quant aux risques de la pilule en matière de cancers:les risques semblent grosso modo rester comparables, que l'on prenne ou pas la pilule, avec une petite protection qui semblerait acquise pour les cancers gynécologiques.

 



 

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom