rechercher dans le site



- Edito du Mois
- Anciens Editos

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

QUI A PEUR DU GRAND MECHANT LAIT?
imprimer cet article


14 11 07- Novembre 2007- Aujourd’hui nous jouons à « Questions pour un Champion » : -Nous sommes 4 français sur 5 à en consommer tous les jours.....


-Il est apprécié pour ses atouts de santé et sa facilité d'usage

-Les femmes de 50 ans et plus s'y remettent après l'avoir quelque peu  boudé*

-On recommande d'en consommer 3 produits par jour…

Bon, même les plus nuls auront trouvé et ont déjà appuyé sur leur « Buzzer » ?

 

Oui, il s'agit bien du LAIT, Mesdames et Messieurs !

Mais pourquoi Diable consacrerai-je un édito à cet aliment ?

Parce que depuis quelques années il est accusé de tous les maux et que de plus en plus de patientes interrogent leurs médecins  sur sa « nocivité », voire nous annoncent  sans rire qu'il s'agit là d'un poison violent distillé en toute impunité, qui plus est  avec l'appui enthousiaste des autorités de santé supposées totalement corrompues par le  puissant mondial lobby de « l'or blanc ».

Alors, intrigué par tant de haine, je suis parti à la recherche  des informations sur ce nouveau toxique et là, les bras m'en sont littéralement tombés !

L'accusation la plus grave portant sur le liquide suspect est l'augmentation du risque de cancer de la prostate. On remarquera ici que nos chères patientes ne sont à priori pas  concernées. Mais le mâle angoissé que je suis s'est alors précipité  sur les études disponibles : Ouf, un peu de bruit ici et là mais vraiment pas grand-chose  pour affoler les populations.

Ecoutons maintenant le  "lobby anti-lait" composé d'écolo-polémistes : voici, par ordre alphabétique à quoi chacun(e) s'expose en buvant le liquide coupable :

Acné, Arthralgies, Asthme ,Bronchites, Cancers du sein,des ovaires et de la prostate,Candidoses intestinales,Diabètes, Dysménorrhée, Eczéma, Jambes sans repos, Mauvaises odeurs corporelles (sic !),Maladies cardiovasculaires, Maladies auto-immunes,Mycoses vulvo-vaginales,Ostéoporose, Otites, Rhinites,Séborrhée,Sinusites Toux….

Pour ce qui concerne  nos patientes j'y relèverai, entre autres, que  boire du lait participe aussi à l'augmentation de l'incidence des cancers du sein. Ah bon ? -Bienvenue au Club ! Il n'y aurait donc pas que le THM, la pilule et la consommation de plus de 2 verres de  vin ?-( Ici aussi rien de très excitant dans les études disponibles)Vous voici maintenant averti(e) s : le lait c'est bien pire que le tabac ou l'alcool !

Et puis, autre aspect non négligeable du problème : ne minimisons pas la  souffrance des animaux dénoncée par de puissant lobbys de protection des animaux : le calvaire des pauvres vaches séparées de leur veaux, des champs de mais toujours plus nombreux, nourris aux super engrais pesticides pollueurs nécessaires pour alimenter ces millions de vaches …je vous le dis ici nous sommes totalement fous de continuer ainsi et si nous continuons nous allons droit dans le mur !

 

Que retenir de ce fatras d'affirmations pseudo scientifiques ? Rien, mille fois rien ! C'est, à mon humble avis, de l'INTOX !

Encouragerais-je pour autant pour une consommation importante et obligatoire de produits laitiers comme un « aliment santé » indispensable ?

Non, pour 2 raisons principales : tout excès en ce domaine est déplacé dans notre pays où règne l'abondance et la variété alimentaire ; car les graisses animales  du lait (38 grammes de graisses saturées qui apportent 340 calories /litre) ne sont certes pas innocentes au regard du risque cardio-vasculaire et aussi votre « sacro saint poids ». Enfin, boire du lait pour éviter à 100% l'ostéoporose est certainement un dogme par trop simpliste que nous devons dénoncer. Aussi : « Oui, buvez du lait mais avec modération !»

 

 

 

 

* Baromètre TPL CNIEL 2003-200
<< retour



conception site JPVA - Repèrecom