rechercher dans le site



- Maladies et petits Bobos
- Préoccupations des Mamans
- Questions Accouchement
- Après l'Accouchement

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

La deuxième échographie
imprimer cet article

On l’appelle aussi « échographie du second trimestre de la grossesse ». Elle doit être effectuée idéalement autour de la 22ème semaine d’absence de règles.

 C'est le moment clé du dépistage des anomalies éventuelles du fœtus.

L'examen échographique ne peut avoir l'ambition de détecter toutes les anomalies. Il n'en reste pas moins que la compétence de l'échographiste et la qualité même de l'appareil échographe vont compter pour la performance de l'examen.

L'échographie permet d'emblée de vérifier que le fœtus est bien seul (non accompagné d'un éventuel jumeau), qu'il bouge et qu'il a bien dans sa poitrine un cœur qui bat régulièrement.

Puis l'échographiste se lance immédiatement dans un travail minutieux de mensurations : il commence par la tête dont il mesure le « diamètre bi pariétal » (entre les deux oreilles) qui à ce stade est autour de 50 mm. Sans oublier la distance entre les deux orbites, la longueur du nez, le nombre de mm entre l'arrière de la tête et le front du fœtus…

 

Puis on passe à son ventre : diamètre et périmètre abdominaux sont minutieusement mesurés (le périmètre abdominal mesure environ 180 mm à ce stade de la grossesse).

Maintenant c'est le thorax : ici aussi sa largeur et sa profondeur sont soigneusement notées. On s'attardera bien entendu sur les membres : tous les os sont-ils bien présents ? Et l'on mesure soigneusement les longueurs des fémurs, des tibias et humérus…