rechercher dans le site



- Les Nouveautés
- Pilules
- Stérilet
- Autres contraceptions
- Anneau vaginal

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

La pilule me fait grossir
imprimer cet article


Reproche fréquent, et non des moindres!


Notons que, pour un tiers des cas, les utilisatrices de la pilule perdent 1 ou 2 kg. Mais, comme elles ne s'en plaignent pas, personne n'en parle ! Restent celles qui ne bougent pas (il y en a aussi) et celles qui grossis­sent, 1 ou 2 kg dans la moyenne des cas (exceptionnellement, on constate des prises de poids de 3, 5, voire 10 kg, ce qui pose évidemment un pro­blème). Les raisons de ces prises de poids? Autrefois, avec les pilules for­tement dosées, il pouvait y avoir au niveau des cellules un phénomène de « rétention d'eau et de fabrication de graisses » et, c'est vrai, on gros­sissait, d'autant plus que le composé estrogénique de la pilule est plutôt réputé comme ouvrant l'appétit. Aujourd'hui, la rétention d'eau n'est plus guère à incriminer, puisque les doses hormonales ont considérablement diminué. Reste... l'appétit ! Et là, nous entrons dans le domaine vague du psychosomatique, avec la fringale « signe d'angoisse », la boulimie­-compensation et la gourmandise anti-idées noires ! Il n'est pas invrai­semblable en effet que ces quelques kilos supplémentaires soient dus à votre peur de la pilule, ou au conflit qu'a déclenché en vous le fait de la prendre.

Que faire? Tout simplement surveiller ce que vous mangez. Un régime? Le mot est excessif. Vous pouvez néanmoins vous inspirer de celui que nous recommandons et vous imposer une petite disci­pline sur le plan du gras et du sucré (exemple : remplacer un gâteau par une demi-heure de marche).

Autre solution : vous faire prescrire une micropilule sans estrogè­nes. Elle peut représenter une solution très intéressante si vous êtes pré­disposée à prendre du poids, même avec une pilule faiblement dosée en estrogènes.


 

 


Si, malgré toutes ces mesures, la prise de poids continue et excède 3 kg, mieux vaut envisager une autre contraception.

S'il s'agit d'une prise de poids vraiment importante (ce qui, répétons-­le, est excessivement rare), votre médecin ne peut manquer de s'en inquié­ter (il s'agit certainement d'un trouble métabolique important) et d'y remédier.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom