rechercher dans le site




rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

Les migraines sous pilule
imprimer cet article

Elles peuvent bien avoir une raison psychosomatique (comme les nausées), mais il serait impardonnable, malgré tout, de ne pas faire une enquête sérieuse afin de savoir vraiment d'où elles viennent (depuis quand sont-elles apparues,à quel moment de la plaquette surviennent-elles etc.). ?

Si ces migraines se révèlent avoir un rapport évident avec la pilule, il faut l'arrêter. Car, quel que soit le mécanisme exact de l'apparition de cette migraine, elle ne doit pas être tolérée : il vaut mieux alors deman­der un autre moyen contraceptif. La micropilule - sans estrogènes -­représente parfois un moyen élégant de résoudre le problème « migraine » sans se priver des avantages d'une contraception oraleles migraines menstruelles elles peuvent trouver une solution par le rajout d'un comprimé d'estrogènes chacun des 7 jours d'arrêt de la pilule (ou pendant les 4 jours de placebo des pilules qui contiennent 24 comprimés actifs et 4 placebos.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom