rechercher dans le site



- Edito du Mois
- Anciens Editos

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

JARKOV LE MAMMOUTH, NOE LE ZÉBU....
imprimer cet article

, ANDi LE MACAQUE, TETRA LE SINGE ET QUELQUES AUTRES... ADN ! Le grand public ne sait évidemment pas ce que les trois lettres veulent vrai­ment dire mais avouez qu'elles sont définitivement passées dans le langage courant. Et d'ici qu'on se lance à la tête quelques injures du style: "Eh fais gaffe à ton ADN!". Il n'y a pas loin, je vous assure.


Et de Téléthons en recherches de paternité, d'empreintes génétiques à usage judiciaire en clonages immi­nents d'êtres humains, l'ADN fait maintenant partie du paysage de l'homme du XXIème siècle, au même titre que les enseignes de MacDo ! Le fameux corbeau qui envoyait des lettres aux parents du petit Grégory n'a qu'à bien se tenir : on recherche acti­vement son ADN dans la salive qui a collé les timbres sur les enveloppes criminelles. Tenez, on a même "déter­ré" Yves Montand dans la quasi indif­férence afin de lui raboter un peu ses fémurs pour répondre à la question cruciale qui empêche tout le monde de dormir : "était-il vraiment le père de la fille qui disait qu'il était son père ?". Bon ! Rentrons maintenant dans le vif du sujet :



Connaissez-vous l'histoire de Noé ?

Sans doute non. Il s'agit pourtant du premier clone d'une espèce en voie de disparition. Il est né le lundi 8 janvier à 7 heures de matin : réplique génétique d'une espèce de zébu asiatique dont il ne reste plus à ce jour sur notre planète que 36000 individus vivants ! Le petit n'a certes vécu que 48 heures (il est mort d'une banale dysenterie), mais cette expérience ouvre des perspectives enthousiasmantes. Déjà certaines équipes se portent candidates, qui pour cloner la chèvre Bucardo Espagnole, qui pour le tigre de Tasmanie ! Le clo­nage permettra ainsi d'empêcher cer­taines espèces de disparaître de notre terre voire même de redonner vie à des espèces carrément disparues ! En voulez-vous plus? Figurez-vous que ANDi est un très mignon petit macaque rhésus né le 2 octobre 2000. Lui n'est pas un clone mais un être "transgé­nique" : on lui a inséré (le i de ANDi) un gène prélevé sur une méduse (le GFP, Green Fluorescent Protein). ANDi n'en est pas devenu vert fluorescent pour autant mais on sait, grâce à la PCR, qu'il est bien porteur du gène de la méduse.

Plus fort encore ? Tétra, le premier singe cloné de l'histoire vient de fêter son 1er anniversaire avec ses "pères" scienti­fiques (les mêmes que ceux de ANDi).



Ouf ! Les quelques milliers de tigres du Bengale peuvent donc se rassurer : ils ne vont pas disparaître. Dinosaures et autres bêtes préhistoriques vont donc revivre et sans doute devenir parmi les délicieuses attractions de ce XXIème siècle qui commence.

Le merveilleux, le magique, l'invrai­semblable mais aussi si on n'y prend garde, l'horreur, sont sur le point de devenir réalité tandis que les thèmes chers à Spielberg tournent déjà rapide­ment à la désuétude. Évidemment, je dois aussi vous parler de Jarkov, ce mammouth déterré congelé dans l'extrême Nord Sibérien qui a plus de 20000 ans. Yves COP­PENS et ses collaborateurs comptent bien en obtenir rapidement quelques clones.

N'oublions pas non plus de mention­ner - en vrac - ces chèvres transgé­niques dotées d'un gène d'araignée : leur lait contient, mais oui... de la soie !

Alors à quand l'homme cloné ? Demain matin ! Hier, déjà peut-être ? Enfin l'immortalité à notre portée ?

- Oui ! Mais attention : celle de l'espè­ce, pas celle de l'individu ! Le XXIème siècle sera assurément un siècle très "tendance" ADN!


<< retour



conception site JPVA - Repèrecom