rechercher dans le site



- Maladies et petits Bobos
- Préoccupations des Mamans
- Questions Accouchement
- Après l'Accouchement

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

ATTENTION,SIGNES D'ALERTE
imprimer cet article


Les signes qui doivent vous alerter pendant la grossesse

La plupart du temps, nous l'avons dit, une grossesse se passe très bien et l'état d'esprit normal d'une future mère doit être à base de séré­nité et de confiance. La nature se débrouille assez bien depuis des millé­naires pour que nous rejetions nos angoisses. Mais cela ne signifie pas qu'il faille négliger les signes d'alerte, au cas où ceux-ci se manifesteraient ;

• Les douleurs : au début de la grossesse, il se peut que vous res­sentiez des petits tiraillements, des pesanteurs dans le bas-ventre. Si ces douleurs persistent, deviennent inhabituelles en violence ou en durée, consultez sans attendre votre médecin, car il n'est pas normal pour une femme enceinte d'avoir très mal dans le ventre.

• Le sang : il est tout à fait anormal de saigner lorsqu'on est enceinte. Bien sûr, au début de la grossesse, il peut y avoir de petits saignements intempestifs dont la signification n'est d'ailleurs pas bien connue, mais qui n'ont aucune signification défavorable pour la poursuite de la gesta­tion. Mais il peut s'agir également d'une anomalie hormonale ou plus bru­talement d'un début de fausse couche spontanée. Aussi, pour plus de prudence, consultez sans attendre le gynécologue dès qu'un saignement apparaît, afin qu'il puisse en détecter la cause. Si c'est simplement le col de l'utérus qui « saigne », ce n'est rien ; mais parfois il peut s'agit d'une anomalie dans la position du placenta ou le développement de l'enfant. Dans ce cas, des dosages hormonaux où, mieux, une échographie de l'uté­rus préciseront le diagnostic. L'échographie est en effet l'examen-roi pour détecter si une grossesse est ou non en péril.

• La disparition des mouvements actifs : bébé ne bouge plus, ou bouge moins, alors qu'hier encore, il paraissait tellement vivant ! Consultez immédiatement le médecin. Il se peut que l'enfant souffre d'une anomalie du placenta ou que le terme soit dépassé, ou qu'une tout autre pathologie soit en train de commencer. N'attendez pas ; c'est un signe à prendre extrêmement au sérieux.

• Les brûlures en urinant, les envies trop fréquentes : il peut s'agit d'une infection urinaire très banale, comme la cystite par exemple. Même si elle n'occasionne qu'un léger inconfort, vous devez la faire traiter, vite et bien. Les infections urinaires chez la femme enceinte peuvent provoquer des accouchements prématurés ou même des maladies rénales assez graves. Donc, aucune négligence n'est permise.








<< retour



conception site JPVA - Repèrecom