rechercher dans le site




rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

PILULE :INFLUENCE SUR LES SEINS?
imprimer cet article

La pilule est un composé hormonal à base d'estrogènes et de pro­gestérone qui, précisément, sont les deux « carburants » naturels du sein.

 On est donc en droit de se demander si cette alimentation en hormones de synthèse, distribuées selon des dosages standards, est bénéfique ou non. les avis médicaux restent fort partagés pour y répondre.

Les pessimistes affirment que le régime hormonal auquel est sou­mis le sein « sous pilule » est tributaire de la composition de celle-ci. Or rien ne dit qu'il corresponde au dosage physiologique de la femme qui l'utilise. D'où, à la longue, un risque de déséquilibre et de toxicité, selon que l'une ou l'autre hormone est en trop grande ou trop faible quantité par rapport au besoin réel - ou habituel - de la femme.

 Souvenez-vous qu'on ne prend pas la pilule, mais celle, parmi toutes les pilules existantes, qui nous convient le mieux.

Comment le savoir ? C'est très simple, si vous prenez la peine de vous observer un tant soit peu. Exemple : vous êtes sous pilule, et vos seins vous semblent s'affaisser, perdre leur tonus, leur tenue. Cela signifie que vous êtes soumise à une imprégnation excessive en progestérone.

La solu­tion pour vous passe par une pilule à dominante estrogénique ou à pro­gestérone faible.

La solu­tion pour vous passe par une pilule à dominante estrogénique ou à pro­gestérone faible.

En revanche si la pilule que vous prenez provoque douleurs et gon­flement des seins, si vous devez changer de taille de soutien-gorge, c'est à l'évidence que votre pilule doit être remplacée par une autre, plus fai­blement dosée en estrogènes ou à progestérone dominante. Donc, répétons­le, c'est à vous de vous observer, de vous « écouter », afin de donner à votre gynécologue des renseignements précis : il ne peut améliorer votre traitement que selon les indications que vous lui donnez.

La solu­tion pour vous passe par une pilule à dominante estrogénique ou à pro­gestérone faible.

La solu­tion pour vous passe par une pilule à dominante estrogénique ou à pro­gestérone faible.

En revanche si la pilule que vous prenez provoque douleurs et gon­flement des seins, si vous devez changer de taille de soutien-gorge, c'est à l'évidence que votre pilule doit être remplacée par une autre, plus fai­blement dosée en estrogènes ou à progestérone dominante. Donc, répétons­le, c'est à vous de vous observer, de vous « écouter », afin de donner à votre gynécologue des renseignements précis : il ne peut améliorer votre traitement que selon les indications que vous lui donnez.

En revanche si la pilule que vous prenez provoque douleurs et gon­flement des seins, si vous devez changer de taille de soutien-gorge, c'est à l'évidence que votre pilule doit être remplacée par une autre, plus fai­blement dosée en estrogènes ou à progestérone dominante. Donc, répétons­le, c'est à vous de vous observer, de vous « écouter », afin de donner à votre gynécologue des renseignements précis : il ne peut améliorer votre traitement que selon les indications que vous lui donnez.


<< retour



conception site JPVA - Repèrecom