rechercher dans le site



- Edito du Mois
- Anciens Editos

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

Star de la rentrée:la grippe H1N1!
imprimer cet article


Moi je vous dis que je tiens le scénario du futur énorme succès de Spielberg : « Sur fond de complot ayant mal tourné de l’industrie pharmaceutique avide de profit ayant corrompu de méchants experts qui ont conduit les pays à la ruine et à la catastrophe sanitaire, le virus a tué tous les êtres humains sauf (ouf !) quelques individus dotés de super immunité qui vont finalement sauver la race humaine ». Hollywood attends-moi, je serai bientôt à même de te présenter le futur succès cinématographique du siècle ! Qui fera mieux que TITANIC. Si,si !

Bon, revenons à la réalité !
 
En tous cas, une vraie aubaine cette grippe A pour le gouvernement : Volatilisés, envolés, la crise, les polémiques politiciennes, les patrons abusifs, les ouvriers qui menacent de faire sauter des bombonnes de gaz.., de détruire leur usine, les malheurs du PS.
Et... du pain béni pour les médias qui terrorisent à qui mieux mieux tout en nous expliquant que nous ne devons pas paniquer : mettre de l'huile sur le feu tout en étouffant l'incendie, ils savent faire !
Quant aux experts de santé concernés, ils sont au pinacle : c'est l'occasion unique de faire entendre leurs voix et de peser sur les décisions des Ministres. Mais attention ! Ils sont aussi sur la corde raide, en fragile équilibre entre la menace d'être taxés de corruption et celle de ne pas avoir su convaincre les autorités de prendre les bonnes mesures !
 
 
Les  polémiques feront donc rage cet automne : faut-il fermer les écoles, les entreprises, faut-il mettre des masques ? Quand à la vaccination, je ne vous en parle même pas : à nous les grandes polémiques stériles qui auront le mérite de détourner les braves gens des vrais problèmes : sur filigrane de rappel des risques supposés de la vaccination contre l'hépatite B, toutes les bêtises seront énoncées, tous les contresens seront assurément faits.
L'industrie pharmaceutique va aussi sans doute en prendre pour son grade, accusée de faire des milliards d'euros sur le ventre du bon peuple ! Ce serait dommage de rater l'occasion de lui  taper dessus, elle chroniquement accusée de ne pas dépenser assez d'argent pour sa recherche et en même temps de vouloir vendre ses médicaments ! Et tranquillisez-vous : on tapera, on a déjà commencé !
Quant à moi, j'ai déjà vécu  la « vache folle » pas si folle que cela, le SARS qui devait tuer la moitié de la planète et qui faute de tenir ses macabres promesses désorganisa toute l'économie d'un continent pendant des mois. J'ai aussi vécu la grippe aviaire qu'on attend toujours ! Souvenez vous : les ministres se déplaçaient alors (accompagnés des caméras, of course !) dès qu'un canard avait la mauvaise idée de « casser sa pipe » ici ou là. On lui immola des millions d'euros, de poulets et autres volatiles.
Alors on va vivre tout ça et plus cet automne ! Situation schizophrénique s'il en est : si la menace sanitaire se confirme, on reprochera aux autorités leur absence d'organisation et de mise en œuvre de moyens et… si elle ne se confirme pas on les accusera  -au mieux- d'être d'une rare inconséquence -et au pire- d'être à la solde des experts mondiaux obligatoirement tous corrompus par l'industrie pharmaceutique !
 

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom