rechercher dans le site



- Vos Grandes Questions
- -Vos témoignages
- Tout sur votre ovulation
- Le Quotidien de la Gynéco

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

Le test de Huhner
imprimer cet article


Le plus importants des petits examens : le test de Huhner

 Le test de Huhner donne des renseignements de grande valeur, et il est intéressant de le faire pratiquer avant de se livrer à des investiga¬tions plus sérieuses comme l'hystérographie ou la coelioscopie. Son principe en est simple : il consiste à examiner la glaire cervicale durant la période qui précède immédiatement l'ovulation, c'est¬-à-dire, au mieux, la veille du jour du décalage thermique enregistré par la courbe de température. Il doit, d'autre part, être effectué au plus tôt six heures après un rapport sexuel, et au plus tard vingt heures après. On peut en tirer les renseignements suivants
La glaire sécrétée est-elle de bonne qualité ? On sait en effet combien la qualité « d'accueil » de cette glaire est importante pour la survie et la progression des spermatozoïdes.
Les spermatozoïdes libérés dans cette glaire lors du rapport sexuel y sont-ils bien présents? Sont-ils nombreux ? Sont-ils mobiles ?
L'intérêt du test de Huhner est qu'il réalise une véritable plaque tour¬nante dans les investigations puisqu'il met en évidence soit la responsa¬bilité de la glaire, soit la responsabilité des spermatozoïdes, ou encore d'autres problèmes. En tout cas, il permet d'orienter sans perdre trop de temps les recherches vers la femme ou vers l'homme.
En fait, les choses sont parfois plus complexes dans leur réalisation. Car, si le test est simple à exécuter (il s'agit d'un prélèvement fait à l'aide d'une longue pince par votre gynécologue), il n'est pas toujours aisé de le faire coïncider avec l'exact « bon moment » (juste après un rapport sexuel et juste avant l'ovulation), sans oublier ce troisième paramètre : la dispo¬nibilité du médecin à ce moment !
C'est donc toute une série de contraintes qui vous sont imposées, y compris celle de prendre votre   température... Et il sera peut-être indis¬pensable que vous reveniez tous les deux jours chez votre médecin afin de trouver la période favorable qui assurera que ce test a bien eu lieu en période pré ovulatoire.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom