rechercher dans le site



- Vos Grandes Questions
- -Vos témoignages
- Tout sur votre ovulation
- Le Quotidien de la Gynéco

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

Cest quoi une hystérographie?
imprimer cet article


Cet examen a plutôt mauvaise réputation. Pourtant, s'il est plus agressif que les petits tests auxquels on vous a déjà soumise, ce n'est pas le « supplice » généralement décrit.

 En revanche, ce dont on peut légitimement se plaindre, c'est de la mauvaise qualité des clichés qui sont adressés au gynécologue, et cela au point qu'ils sont parfois totalement inutilisables.

L'hystérographie sert à dessiner très exactement les contours inter­nes de l'utérus, mettant en évidence tout ce qui peut en modifier l'aspect : polypes, fibrome ou synéchies sont impi­toyablement démasqués au cours d'une hystérographie bien faite. Elle donne en outre de précieux renseignements sur les trompes, qui sont ren­dues visibles grâce au liquide opaque qui vous a été injecté, et révèle si ces dernières sont aptes à assurer leur fonction (capter l'ovule pondu par l'intermédiaire du pavillon, être le lieu de rencontre adéquat pour l'ovule et le spermatozoïde, assurer la migration de l'oeuf fécondé vers l'utérus), ou au contraire obturées, malades, en mauvais état et incapa­bles de remplir leur mission. L'hystérographie, en donnant des rensei­gnements indirects sur les ovaires et les « adhérences » éventuelles, est l'examen clé de la stérilité féminine, et vous devez vous y soumettre en toute confiance. Le meilleur moment pour la pratiquer se situe juste après le dernier jour des règles, c'est-à-dire du 6ème au 11ème.jour du cycle, alors que vous ne saignez plus. Le médecin est alors sûr que vous ne pouvez être enceinte, et, l'uté­rus est encore exempt de tout préparatif, les résultats du cli­ché sont donc d'autant plus facilement interprétables.



<< retour



conception site JPVA - Repèrecom