rechercher dans le site



- Maladies et petits Bobos
- Préoccupations des Mamans
- Questions Accouchement
- Après l'Accouchement

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

DUREE D'UNE GROSSESSE?
imprimer cet article

Il existe deux méthodes d'évaluation.

La première consiste à évaluer « l'âge » de la grossesse à partir du jour présumé de la fécondation, c'est-à-dire quatorze jours avant la date où, normalement, les règles auraient dû survenir, et cela quelle que soit la durée du cycle. Ainsi, si une femme a un cycle de vingt ­huit jours, on présume que l'ovulation (donc la fécondation) a eu lieu le 14e jour du cycle ; si elle a un cycle de trente-quatre jours, on présume que l'ovulation a eu lieu le 20° jour. Mais on a peu à peu abandonné ce mode d'appréciation, celui-ci ne tenant pas compte du fait qu'une même femme peut avoir des cycles irréguliers...

On préfère désormais considérer le nombre de semaines d'aménor­rhée, c'est-à-dire de semaines écoulées depuis le débt des dernières règles, soit quarante semaines et demie. La grossesse dure donc deux cent quatre-vingt-trois jours, soit dix mois lunaires ou neuf mois du calendrier. Mais il faut bien savoir que ces deux cent quatre-vingt-trois jours repré­sentent une moyenne et que la grossesse est en fait comprise entre deux cent soixante-cinq et deux cent quatre-vingt-quatorze jours.

Comment calculer la date de l'accouchement? C'est très simple : prenez comme référence la date des dernières règles, ajoutez dix jours, puis neuf mois ! Il faut bien savoir que la date présumée de l'accouche­ment n'a d'intérêt que pour les formalités administratives. Seul un accou­chement « décidé à l'avance » (une césarienne par exemple) se voit fixer une date déterminée. Mais si vous faites partie des cas ordinaires et nor­maux, force vous est bien d'attendre, au jour le jour, que le bébé veuille bien se décider à naître !

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom