rechercher dans le site



- Les Nouveautés
- Pilules
- Stérilet
- Autres contraceptions
- Anneau vaginal

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

La pose d'un stérilet est un acte parfaitement anodin
imprimer cet article

La pose s’effectue au cabinet même du médecin dans les premiers jours des règles (la première semaine) non pas parce que cette pose serait impossible les autres jours mais tout simplement parce qu’elle provoque quelques saignements et qu’il vaut mieux que ces saignements se confondent avec les règles pour un plus grand confort de la femme.

Le stérilet est « replié » de façon stérile par le médecin dans un inserteur à usage unique puis, après qu'un spéculum ait été mis en place et qu'une pince ait été posée sur le col, il est poussé à l'intérieur de l'utérus au travers du col. Dès lors qu'il est en place à l'intérieur de l'utérus, l'inserteur est retiré et le dispositif intra-utérin peut se déployer et prendre sa position définitive. Un fil de nylon accroché à son extrémité verticale dépasse du col d'une longueur approximative de 1 à 2 cm. Ce fil permet de vérifier  que le stérilet est toujours en place et éventuellement de le faire retirer par le médecin pour une raison ou pour une autre. Il n'est pas besoin d'anesthésie et les sensations perçues pendant la pose non seulement sont très brèves mais ressemblent à des contractions utérines à type de règles douloureuses et elles ne durent que quelques secondes. Le mois qui sui pose est parfois témoin de saignements qui n'ont aucun caractère péjoratif. La contraception est assurée dès la pose.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom