rechercher dans le site



- Maladies et petits Bobos
- Préoccupations des Mamans
- Questions Accouchement
- Après l'Accouchement

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

Fièvre, herpès et grossesse
imprimer cet article

Il ne faut pas oublier que deux tiers des séropositifs pour l'herpes n'ont jamais présenté aucune manifestation clinique. La présence éventuelle d'anticorps peut être déterminée pendant la grossesse. Une sérologie négative en début de grossesse suivie d'une apparition d'anticorps de permet de confirmer le diagnostic éventuel de primo-infection herpétique.

L'indication d'une césarienne est réservée aux femmes présentant des signes d'herpès dans les jours précédant le travail ou encore en début de travail. En effet, si l'herpès néonatal est rare (1 pour 10 000 nouveau-nés) elle reste grave. La contamination du fœtus se produit au contact des voies génitales maternelles infectées. Elle peut aussi se faire après la naissance.

Conduite à tenir : 

En cas de primo infection herpétique : 

- Avant la trentième semaine d'aménorrhée : ACICLOVIR oral ou intraveineux pendant 5 jours ou plus, 4 à 5 comprimés à 200 mg par jour.

- Entre 30 et 34 semaines : ACICLOVIR 4 à 5 comprimés à 200 mg par jour jusqu'à l'accouchement. Surveiller cliniquement et biologiquement le nouveau-né.

- Au-delà de la 34ème semaine d'aménorrhée : ACICLOVIR 4 à 5 comprimés à 200 mg par jour + césarienne. Si on ne retient pas l'indication de césarienne, traitement systématique du nouveau-né par ZOVIRAX intraveineux.
 

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom