rechercher dans le site



- Maladies et petits Bobos
- Préoccupations des Mamans
- Questions Accouchement
- Après l'Accouchement

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

Hépatite virale et grossesse
imprimer cet article

Elle sera évoquée en présence d’une jaunisse et en l’absence de calcul de la voie biliaire principale. Les transaminases élevées en font le diagnostic (SGOT et SGPT).

La fréquence de l'antigène de l'hépatite B (AgHBs) est entre 0,40 et 0,60%. On estime entre 500 et 1500 le nombre de nouveaux-nés affectés par le virus de l'hépatite B par transmission materno-fœtale. Cette transmission est réalisée le plus souvent pendant l'accouchement et en période post-natale. Le risque majeur est pour lui celui de devenir porteur chronique du virus. Un traitement préventif devrait pouvoir éviter plus de 90% de ces infections.
Le dépistage de AgHBs est obligatoire en France chez toutes les femmes enceintes lors de l'examen prénatal du 6ème  mois. 

En cas de dépistage positif, il convient de mettre en route une prévention immunitaire passive et active (injection d'immunoglobulines spécifiques et première injection de vaccin anti-hépatite B dans les premiers jours de la naissance) chez le nouveau-né en sachant qu'elle sera efficace pour plus de 90% d'entre eux.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom