rechercher dans le site



- Maladies et petits Bobos
- Préoccupations des Mamans
- Questions Accouchement
- Après l'Accouchement

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

les envies
imprimer cet article

les envies et la grossesse : Mythe ou réalité ?

Veulent-elles des fraises en décembre, exigent-elles une choucroute sur le champ, et le conjoint est tenu de courir tous les magasins du quartier pour satisfaire sa compagne dans les plus brefs délais ! Les femmes enceintes ont ainsi des "envies" qu'il conviendrait de satisfaire sur l'heure. La non-satisfaction de ces envies pourrait d'ailleurs avoir de graves conséquences sur l'enfant à naître : taches cutanées, mais aussi anomalies plus graves.

La vérité est bien loin de ces traditions, car les envies des femmes enceintes sont avant tout culturelles. Il faut bien dire que, dans notre société actuelle, la mère est l'objet (et aussi la victime) d'une survalorisation évidente. Ce nouvel état fait que certaines retournent à l'âge des caprices d'enfant. Quelle délectation d'exercer ainsi son nouveau pouvoir sur une société qui ne le lui consent que pour neuf mois ! Loin de moi l'idée de juger ces femmes, car n'ont-elles pas le droit, en effet, de se payer ce petit excès de narcissisme, de céder à la tentation de la tyrannie pendant cette période dorée où tout est permis ? Il n'en reste pas moins que ces manifestations folkloriques de prise de pouvoir inconscient procèdent sans doute d'une frustration : n'est-ce pas parce que le pouvoir leur a été trop longtemps refusé que certaines femmes "en profitent" momentanément pour jouer impunément les despotes ?

De toute façon, l'attitude "de maternage" habituellement déployée par l'entourage encourage certainement à ces réactions capricieuses. Ainsi, inutile de se précipiter partout pour satisfaire des "envies" de femmes enceintes. La solution consisterait plutôt à traiter les femmes en adultes — qu'elles soient enceintes où non — et à leur donner définitivement les droits auxquels elles peuvent prétendre sans attendre d'être enceintes

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom