rechercher dans le site



- Maladies et petits Bobos
- Préoccupations des Mamans
- Questions Accouchement
- Après l'Accouchement

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

Cours préparatoires
imprimer cet article

Pourquoi suivre des cours préparatoires à l’accouchement lorsque l’on a choisi de subir une anesthésie péridurale ?

L'anesthésie péridurale consiste, comme vous le savez, à injecter un produit anesthésiant dans l'espace qui entoure la moelle épinière que l'on appelle « péridural ». Cette technique s'est définitivement généralisée en raison de son efficacité et de son innocuité depuis 20 ans. Elle a, il est vrai, modifié le contenu des « fameuses » séances de préparation à l'accouchement.

Auparavant l'enseignement consistait surtout en l'apprentissage des mécanismes de la douleur de l'accouchement (provoquée par les contractions utérines) et à en canaliser les sensations grâce à des techniques de respirations qui ont fait le succès de l'accouchement sans douleur des années 50.

L'absence de douleurs prévisible en raison de la péridurale ne constitue cependant pas une raison pour faire l'impasse sur cette préparation car d'autres notions fondamentales vont pouvoir y être apportées.

Ainsi (liste non exhaustive) : 

- Il est sans doute important de vous indiquer les signes - en fin de grossesse - qui doivent vous faire comprendre que votre accouchement à probablement débuté (perte du bouchon muqueux, contractions régulières…)

- Même si vous ne sentez rien du point de vue douleur, il est probablement fort intéressant pour vous de voir comment se déroule un accouchement normal (la phase de la dilatation puis celle de l'expulsion)

- Pourquoi et comment l'on peut décider une césarienne. Les modalités même de la césarienne (le plus souvent sous péridurale) sont aussi bonnes à intégrer. Comment va-t-on couper, quelles sont les conséquences éventuelles ultérieures…

- Péridurale ou pas vous devez savoir ce qu'est une contraction utérine. Ce formidable spasme musculaire de l'utérus ayant pour objet de dilater le col d'environ … 10 cm, puis d'expulser tout le contenu de l'utérus : le bébé, les anciennes membranes de l'œuf qui l'entourent et bien entendu son placenta.

- Qu'une anesthésie ait été décidée ou non il importe aussi de savoir en quoi consiste la surveillance du cœur du bébé et comment l'on peut l'assurer grâce à la même machine (le monitoring) qui mesure l'efficacité de vos contractions.

- Vous serez aussi très curieuse et attentive d'apprendre en quoi consiste la fameuse épisiotomie : est-elle toujours nécessaire, quelles sont ses conséquences, est-ce que cela fait mal ?

- Apprendre la fameuse « respiration haletante du chien » peut être intéressant soit parce que la péridurale n'aura pas réussi pour une raison ou pour une autre et qu'il vous faut contrôler les douleurs des contractions utérines soit même sous péridurale efficace mais au moment par exemple de l'expulsion où nous avons besoin de toute votre coopération, en particulier pour pousser au bon moment.

- Ces séances de préparations à l'accouchement sont aussi l'occasion de vous renseigner sur des points fondamentaux tel que l'accueil du bébé, les soins du cordon, la surveillance de la courbe de poids, la mise en route de son alimentation artificielle ou naturelle, les premiers examens pédiatriques  obligatoires.

- Le choix d'allaiter ou non avec les conséquences de ce choix est aussi abordé.

- On n'oubliera certainement pas non plus de vous dire un mot de la fameuse « incontinence urinaire » qui guette un certain nombre d'accouchées : l'intérêt de la rééducation périnéale ainsi que ses modalités techniques font partie intégrante des séances préparatoires à l'accouchement.

- N'oublions pas enfin la contraception nécessaire avec les informations qui vous permettront de faire un choix éclairé, que vous allaitiez ou non.

- Quant à votre sexualité immédiate après l'accouchement, un certain nombre de conseils vous seront donnés afin que votre couple ne se sente pas désemparé par les changements immédiats (mais rassurez-vous bien évidemment réversibles) de votre comportement et de votre appétit sexuel.

Bref, les séances de préparations à l'accouchement sont indispensables afin de vous familiariser avec les évènements qui vous attendent de façon imminente : l'accouchement, les modifications de votre corps, l'arrivée d'un nouveau personnage fort important à votre domicile.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom