rechercher dans le site



- Cause ou Explication
- Les Armes
- Les Arnaques

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

LE CHOCOLAT
imprimer cet article

21 07 07 -Nous le devons à la hardiesse des grands navigateurs portugais et espagnols, qui rapportèrent dans leurs soutes les fameuses graines de cet arbre mythique : le cacaoyer.

Nous le devons à la hardiesse des grands navigateurs portugais et espagnols, qui rapportèrent dans leurs soutes les fameuses graines de cet arbre mythique : le cacaoyer. Il s'agit d'un arbre que les indigènes d'Amérique du Sud cultivaient de façon ancestrale. Très curieusement, les graines de cacao furent d'abord utilisées comme des plantes médicinales en Espagne. Puis, fort heureusement, quelqu'un pensa à les écraser en les mélangeant avec du sucre : le chocolat venait de naître ! La fabrication industrielle du chocolat n'est effectivement réelle que depuis le xixe siècle. On ajouta au mélange de cacao et de sucre, du lait, des amandes, des noix... pour obtenir autant de qualités différentes de chocolat.

Qu'il soit blanc ou noir, sa valeur énergétique est élevée : 500 calories pour une tablette de chocolat de 100 g et, s'il est aux amandes, vous pouvez rajouter... 7 calories par amande incluse dans la tablette ! Il est composé de glucides (60 g de sucre pour 100 g de chocolat), de lipides (30 g de graisses pour 100 g) et il ne comporte que très peu de protéines (8 g pour 100 g).

 

Le chocolat est un aliment riche en fer et surtout en une substance qu'on appelle la théobromine, qui a une action excitante — voire consolatrice — sur le cerveau. C'est ce qui expliquerait ce que certains appellent la chocolamania : une sorte de dépendance aux substances chimiques spécifiques de la graine de cacao.

 

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom