rechercher dans le site



- Cause ou Explication
- Les Armes
- Les Arnaques

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

LA diète protéinée de A à Z
imprimer cet article

Moyen simple et rapide de perdre 10% de son poids en 4 semaines. je vous explique aussi que c'est une démarche médicalisée et qu'il faut ,après la diète,réfléchir avec son médecin sur l'adoption d'un comportement alimentaire optimisé.

 La méthode comporte 3 phases et elle doit être absolument envisagée sous contrôle médical strict :

1/ La phase de perte de poids(phase 1)

  • La diète protéinée stricte  se caractérise par une alimentation principalement basée sur la prise de produits hyper protidiques, à raison de 4 à 6 sachets de protéines par jour, (sachets de qualité achetés sur prescription médicale) et de légumes crus ou cuits sans matière grasse. La consommation des légumes constitue un apport non négligeable en fibres, vitamines et minéraux. Cette phase durele nombre de  semaines qui aboutit à la cible pondérale recherchée à 1kg prés.
  • La diète protéinée mitigée se distingue de la cure stricte par la présence de viandes et de poissons maigres au repas de midi ou du soir . D'autre part, le nombre de sachets protéinés est désormais de  5 par jour.

C'est cette deuxième technique que je préfère car elle est plus aisée à respecter.

N.B. :
1.   Aucun écart ne doit être fait au cours du régime
2.   Boire suffisamment d'eau, à savoir 1,5 litre d'eau par jour
3.   Supplémenter en vitamines A, C et groupe B
4.   Supplémenter en minéraux : calcium, potassium, fer, sodium, magnésium
5.   Ne pas consommer de sucres ou dérivés (l'édulcorant type Aspartame est autorisé) car sinon le système métabolique ne se met pas en marche et ...vous continuez d'avoir faim!
6.   Consommer les légumes qui sont désignés "à volonté "au repas du midi et du soir
7.   Proscrire les graisses animales (beurre, crème fraîche, saindoux) et végétales (huile et beurre). On doit par contre introduire 1 cuillère à soupe d'huile par jour
8.   Penser à bien saler l'alimentation (important)
9.   Ne pas consommer d'alcool
t pas régulière. Les résultats moyens en terme de réduction pondérale sont de 10% du poids initial en 4 semaines .

LES EFFETS INDESIRABLES POSSIBLES DE CETTE PREMIERE PHASE :

  • ·          Certains vertiges et petits malaises doivent  faire vérifier un manque éventuel de sodium sanguin (le sel)

  • ·          La constipation doit être combattue par les médicaments habituels sinon par l'huile de paraffine. Les légumes largement autorisés et l'eau de boisson abondante  peuvent suffire à régulariser le transit.

  • ·          Éventuellement usez de certaines tisanes laxatives.

  • ·          La mauvaise haleine peut être due à l'évacuation des corps cétoniques par voie pulmonaire, et s'atténue en prenant des comprimés à la chlorophylle sans sucre

  • ·          Les crampes nocturnes et la faiblesse musculaire sont prévenues par la prescription de calcium et de potassium

  • ·          Les règles peuvent être perturbées du fait de la partielle fabrication des hormones estrogènes par le tissu graisseux et du changement du climat hormonal, mais cela est rare et sans gravité

  • ·          L'augmentation du taux d'acide urique dans le sang est régulée en buvant abondamment

2/ La phase de transition est celle de la réintroduction progressive des aliments avec diminution du nombre de sachets sous contrôle médical (phases 2,3 et 4)

 3/ La phase de maintien. Elle correspond à une alimentation normale avec les règles de diététiques spécifiques de chacune : pouvoir manger ce que l'on aime, pouvoir faire la fête sans regrossir. C'est l'adoption d'une nouvelle façon de manger sans s'éloigner de ses habitudes et de ses préférences. L'assistance médicale, loin de se relâcher ici doit être rigoureuse sous peine de tout reprendre en quelques semaines ou mois. - Le suivi médical est donc l'élément clé de la réussite.
<< retour



conception site JPVA - Repèrecom