rechercher dans le site



- Vos Grandes Questions
- -Vos témoignages
- Tout sur votre ovulation
- Le Quotidien de la Gynéco

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

Qu'appelle-t-on cycle menstruel ?
imprimer cet article

Par définition, le cycle menstruel commence le 1er jour des règles et se termine au 1er jour des règles suivantes. La durée moyenne du cycle et de vingt-huit à trente jours

Pourquoi un cycle de vingt-huit jours ?

Pourquoi êtes-vous « soumise » de nature à un cycle de vingt-huit jours? Pourquoi pas cinquante jours, ou trois mois, ou six mois comme les chiennes ? Il est vrai que le rythme fait partie des mystères de la vie : pourquoi y a-t-il un cycle lunaire bien défini ? Pourquoi le coeur de l'homme a-t-il 70 battements à la minute ? Pourquoi l'année a-t-elle 365 jours? Ques­tions sans réponses !

La seule que l'on puisse donner à propos du cycle féminin est celle­-ci : c'est l'activité cyclique de l'hypothalamus qui détermine la durée du cycle féminin. Car, nous l'avons vu, l'hypothalamus (partie du cerveau située à la base du crâne) régit tout ce qui est important dans le corps, la vie, la personnalité. De lui partent tous les ordres. C'est la mémoire et l'inconscient. Un exemple : vous venez d'avoir une forte déception que vous essayez de masquer, d'enfouir, de surmonter (parce que votre amour p­ropre n'a pas envie de souffrir). Vous y arriverez peut-être, mais l'hypo­talamus, lui, à qui rien n'échappe, a enregistré la notion « déception »... et peut-être s'en souviendra-t-il plus longtemps que vous !

Donc l'hypothalamus est le grand maître de la situation intérieure ; donne des ordres à tout le monde, dans son langage à lui, qui est un langage hormonal. Les ordres sont donnés et recueillis (pour la question qui nous concerne) par la glande hypophyse qui les répercute sur les ovai­res. Et ceux-ci à leur tour font exécuter la commande centrale, qui est : fabriquer les hormones sexuelles femelles (estrogènes et progestérone) et pondre un ovule mensuel.

Or, nous l'avons dit, l'activité de l'hypothalamus est cyclique. Si l'ovulation a lieu le 14ème jour du cycle, s'il y a production de progestérone à un certain moment de ce cycle et pas à un autre, c'est que l'hypothala­mus en a décidé ainsi, c'est qu'il a été, lui, programmé de cette façon, suivant un rythme vital dont - répétons-le - nous ne savons pas (... ou pas encore) le pourquoi.

Pourquoi ces différences de durée selon les femmes et les cycles ?

Certaines femmes ont des règles plutôt abondantes, qui s'étalent lar­gement sur cinq jours ; d'autres voient leurs « ennuis » résorbés en trois ou même deux jours. Et toutes ont pu constater par ailleurs des différen­ces notables selon les cycles. Cela tient essentiellement au fait que la muqueuse utérine n'est pas toujours préparée de la même manière et qu'elle se trouve, au moment où le cycle s'achève, plus ou moins riche et plus ou moins épaisse. Si elle a été très peu préparée, les règles durent très peu de temps (un ou deux jours suffisent à l'expulser), mais une muqueuse « normalement » préparée induit des règles de durée normale, c'est-à-dire de trois à cinq jours. On comprend que la desquamation de cette muqueuse (qui a pris des proportions relativement importantes) ne peut se faire de manière brutale, d'un seul coup. Au contraire, chaque territoire, chaque « coin » de muqueuse desquame à son heure, petit à petit. Il se trouve qu'il faut un laps de temps d'à peu près cinq jours à l'organisme pour mener cette opération à bonne fin.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom