rechercher dans le site



- Vos Grandes Questions
- -Vos témoignages
- Tout sur votre ovulation
- Le Quotidien de la Gynéco

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

INSUFFISANCES SEXUELLES
imprimer cet article

Des traitements médicamenteux pour toutes les insuffisances sexuelles ? La réponse est oui si cette insuffisance....

prend
son origine dans une cause médicale : ainsi,
une impuissance due au diabète peut-elle être
améliorée et stabilisée par un traitement
antidiabétique ; de même, une dyspareunie
liée à une petite infection vaginale est, elle,
aisément résolue avec un traitement
antibiotique. Mais lorsque la cause est psychologique,
enracinée dans le subconscient, les
choses deviennent bien sûr beaucoup plus
compliquées ! Rendons hommage à ce
propos, une fois de plus, à Masters et
Johnson, qui semblent avoir mis en place des
traitements sexologiques efficaces pour ces
troubles profonds.
Prenons l'exemple de l'éjaculation précoce.
C'est une insuffisance sexuelle qui n'a- en
aucun cas - une cause locale : la verge est
normale, elle a tout pour fonctionner. Mais cet
homme, qui souffre d'éjaculation précoce,
promène dans sa tête des conflits ou des
angoisses au niveau de l'acte sexuel, conflits
ou angoisses qui en perturbent le bon
déroulement. Masters et Johnson ont cherché
d'autres voies que la psychanalyse pour aider
leurs patients. Ils ont mis au point des
techniques. Ainsi, pour l'éjaculation précoce,
enseignent-ils la technique dite du squeeze, ou
technique de compression du gland, qui -
lorsqu'elle est bien employée - donne entre
95% et 98 % de succès. Bien sûr, le trouble
profond qui provoquait l'éjaculation précoce
n'est pas traité, il n'est en quelque sorte que
court-circuité, mais le symptôme, lui, a disparu,
et voilà un homme qui peut vivre une sexualité
relativement améliorée.
Autres solutions plus ou moins heureuses
proposées par les sexologues : des séances
d'érotisation (c'est-à-dire d'intégration du corps
humain à une atmosphère érotique), des
séances d'apprentissage (caresses, techniques
sexuelles). Par exemple, on apprend à
une femme qu'elle a un clitoris et que ce
clitoris peut - par stimulation manuelle - être
siège et source de plaisir. En d'autres termes,
le sexologue est une sorte de professeur pour
tout ce qui concerne la « pratique » sexuelle.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom