rechercher dans le site



- Cause ou Explication
- Les Armes
- Les Arnaques

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

CHERCHEZ L’ERREUR !
imprimer cet article

UNE STRATEGIE TRES PAYANTE

Si vous commettez des erreurs, tant mieux ! Ainsi il vous sera facile, après les avoir repérées, de les éliminer (ou du moins de les minorer) sans pour autant avoir à changer le reste de votre alimentation. Ici aussi, donc, stratégie de perte de poids facile à observer.

Savoir repérer vos erreurs

Les erreurs les plus fréquemment commises sont :

L'ingestion de boissons toutes faites au long de la journée : un litre de ces boissons peut vous apporter  l'équivalent de 350 à 400 calories par jour. Préférez maintenant des boissons light (avec aspartame), dont l'apport calorique est quasiment nul. Une fois l'erreur effacée, vous « économiserez » 400 calories chaque jour !
 L'abus de mayonnaise : 50 g = 350 calories ! L'utilisation de mayonnaise « light » ou sa simple suppression rapporte gros.
La trop grande consommation d'huile, en particulier pour les assaisonnements de crudités. (L'huile d'olive, c'est bon ! Oui en ce qui concerne les acides gras, non en ce qui concerne les calories, 3 cuillérées à soupe d'huile = 300 calories). 
Si l'erreur est repérée, vous économisez 300 calories chaque jour.

Le grignotage d'aliments « amuse-gueule » servis avec l'apéritif : 30 amandes = 220 calories, 300 calories de plus pour 50 g de chips, plus de 80 calories pour 20 pistaches.

Si vous aimez les frites, sachez que 100 g de frites vous apportent 400 calories. C'est bon, mais cher payé ! Vous pourriez peut-être mieux utiliser ces 400 calories en mangeant autre chose de plus copieux, tout en diminuant, sans aucun doute, votre note calorique.

Vous mangez du fromage et, bien que le reste de votre alimentation soit particulièrement étudié, soit vous ne perdez pas de poids, soit même vous en gagnez insensiblement. C'est parce que vous oubliez que 100 g de brie vous apportent 350 calories, que 100 g de camembert à 50 % de matière grasse vous apportent 320 calories et que le roquefort vous emmène (pour 100 g) vers les 400 calories ! Diminuez, voire arrêtez, le fromage (les vrais amateurs ont du mal à manger du fromage allégé) et vous économiserez entre 200 et 350 calories par jour !

Pour les gourmandes : un gâteau vous apporte 400 calories environ par unité, une tablette de chocolat, 500 calories... . Si vous en faites une consommation quotidienne, l'addition peut très vite devenir fort lourde. Stoppez cela (sauf lorsque vous « craquez », c'est prévu) et vous maigrirez sans changer autre chose dans votre alimentation quotidienne.

Il y a aussi les inconditionnelles de la cuisine au beurre : n'oubliez jamais que la moitié d'un paquet de 250 g vous apporte (frais ou cuit) 750 calories! Ici aussi, le compteur calorique tourne très vite, et ne pensez pas diminuer votre addition en utilisant de l'huile ou de la margarine (fût-elle végétale à 100 %) ; les correspondances caloriques sont quasi identiques entre ces trois graisses. Au contraire, tournez-vous plutôt vers la cuisine sans gras, a l'aide de petites et grandes astuces de remplacement, telle l'utilisation du yaourt maigre, de la crème fraiche très allégée...
La charcuterie provoque des overdoses d'énergie. Pour 100 g de saucisson, ce sont quelques 500 calories que vous absorbez ; la plupart des saucissons contiennent jusqu'à 45, voire 50 g, de graisses pour 100 g au total.
La liste n'est pas limitative... .
Une fois l'erreur (ou les erreurs) débusquée(s), il vous appartient de rectifier vos habitudes alimentaires erronées : quelques 200 à 500 calories par jour vous feront régulièrement perdre du poids, mois après mois.

Et si vous craquez
Eh bien, surtout, consolez-vous ! En effet, à condition que vos « défaillances » ne soient pas quotidiennes, mais, par exemple, de une à quatre par mois, elles n'auront pas grosse conséquence sur la moyenne du total des calories ingérées sur une durée de 30 jours :
1 tablette de chocolat engloutie = 560 calories. Essayez de « compenser » le ou les jours suivants en divisant par deux ce trop d'énergie : vous pouvez effacer 50 % des conséquences caloriques de votre tablette en diminuant votre ration de 60 calories par jour pendant 4 jours seulement. 1 coupe de champagne ne compte que 130 calories : il vaut mieux consacrer à la convivialité et à l'euphorie de cette minidose d'alcool que de conserver un « compteur calorique » dans sa tête en permanence. 1/2 camembert à 50 % de matière grasse ne vous apporte « que » 150 calories. Ici aussi votre excès, dans la mesure où il n'est que ponctuel, n'aura aucune conséquence sur le total des calories mensuelles.
Il faut bien comprendre en effet que 500 à 800 calories supplémentaires par mois apportées par vos écarts ne feront passer votre note calorique mensuelle que de 49 500 calories (si vous suivez un régime dont le niveau est de 1600 calories par jour) à 50 000 calories : en termes de prise de poids, cette différence est insignifiante.
Comme vous le voyez, la « compensation », se traduisant par une réduction proportionnelle de ce que vous allez ingérer dans la journée, est le plus souvent possible. Mais attention ! Si vous craquez tous les jours, vous ne parviendrez pas à perdre du poids, vous en prendrez très probablement au contraire.
Quant à celles qui imagineraient pouvoir craquer régulièrement tous les jours tout en compensant ensuite par une adaptation à la baisse de leur ration, elles n'aboutiraient pas à grand chose d'intéressant : l'alimentation serait tout particulièrement déséquilibrée puisque, dans ce contexte, l'observation des justes proportions (moins 30 % de graisse, de 50 à 55 % de glucides, de 15 à 20 % de protéines) est, par définition, impossible à respecter.


<< retour



conception site JPVA - Repèrecom