rechercher dans le site



- Cause ou Explication
- Les Armes
- Les Arnaques

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

La musculation fait maigrir, mais o
imprimer cet article

20 03 07 - Oui... mais pas du tout où vous le pensez en général ! N'espérez pas, en sollicitant un groupe musculaire particulier - par exemple les fessiers - vous faire " maigrir des fesses ". Non, l'effet local obtenu sera différent : plus fermes, plus galbées mais toujours avec approximativement la même couche sous-cutanée de graisse.

À l'inverse, ne craignez pas de vous " faire maigrir les seins " en pratiquant la musculation des pectoraux. La musculation d'un groupe musculaire donné ne provoque pas l'amaigrissement de la graisse locale qui le recouvre. Voilà une information importante qui vous permettra de ne pas commettre des contresens dans votre pratique de la musculation et de ne pas vous désespérer. Si la musculation ne fait pas maigrir localement, elle est par contre un excellent moyen de vous aider à perdre de la " graisse partout ". En effet, chaque kilo de muscle de votre corps consomme de l'énergie alors même qu'il est inactif : 1 kilo de muscle de votre corps consomme au repos 17,6 calories par vingt-quatre heures. Lors de vos séances de musculation, vous allez progressivement augmenter le poids de votre masse musculaire. Et, par là même, votre consommation calorique quotidienne. Prenons un exemple : voilà six mois que vous pratiquez la musculation et, ce faisant, vous avez réussi à augmenter votre masse musculaire de 3 à 5 kilos (selon votre taille, votre âge, l'intensité des exercices,...). Attention, cela ne veut pas dire que vous aurez pris 3 à 5 kilos sur la balance, non ! Pas de panique car, dans le même temps, vous avez perdu de la graisse et ce, selon votre régime alimentaire, votre activité aérobic. Ces 3 à 5 kilos de muscle vont consommer 52,8 calories à 88 calories supplémentaires chaque jour. Prenons une moyenne de 70 calories supplémentaires dépensées par vingt-quatre heures (pour 4 kilos de muscles supplémentaires dans votre corps), cela se traduira, sur six mois, par 12 810 calories supplémentaires dépensées et, sur douze mois, par 25 620 calories supplémentaires : à 8 500 calories le kilo, cela provoquera la perte de 1,5 à 3 kilos ! En conclusion vous aurez compris que la musculation, elle, peut, après plusieurs mois de pratique, induire une dépense énergétique de l'ordre de 50 à 80 calories par jour. Dans le même temps, elle réalise une véritable technique de " sculpture " du corps et s'oppose à l'une des principales problématiques des individus ayant dépassé 60 ans : l'atrophie musculaire.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom