rechercher dans le site



- Cause ou Explication
- Les Armes
- Les Arnaques

rechercher dans le site


Nous adhérons aux principes de la charte HONcode de HON Nous adhérons aux principes de la charte HONcode.

Vérifiez ici






 


***




<< retour

Attention, c’est bidon !
imprimer cet article

Que ne feriez-vous pas pour maigrir ! ? Je rencontre quotidiennement des femmes qui, bien que parfaitement informées, se jettent comme des perdues dans des entreprises d’amaigrissement lesquelles, au mieux, ne sont que ridicules et au pire leur font prendre des risques considérables pour leur santé.

Les régimes bidon
Régime pamplemousse, régime ananas, régime raisins, régime... ce que vous vous voulez ! Et les promesses pleuvent, indécentes : " Maigrir de 5 kilos en une semaine ",... " Perdre 20 kilos en huit jours " ! Bien sûr, la plupart du temps, vous souriez. Mais certaines d'entre vous sont taraudées par une douloureuse question : " Et si c'était vrai ? "

Oui, si c'était vrai ! Alors, vous pourriez instantanément vous débarrasser de ces 8 kilos qui ne vous lâchent plus depuis l'hiver dernier, ne pas changer votre garde-robe et remettre ce short qui vous rendait si séduisante, ne pas avoir à cacher vos seins devenus aujourd'hui trop opulents et incompatibles avec le port du maillot de bain ou encore la pratique des seins nus sur la plage, rentrer à nouveau dans cette délicieuse robe qui vous avait valu tant de compliments et de regards troubles l'été dernier... Et puis, la stupidité de la promesse étant éludée, vous lisez. Et même si pour la plupart vous en resterez là, il y en aura toujours un certain nombre qui passera à l'acte : " C'est décidé, je ne mange plus que des ananas pendant dix jours ! " Et puis, l'ananas c'est délicieux, non ?

1 kilo d'ananas vous apporte 500 calories. Quand vous en aurez mangé 2 (l'équivalent de 1 000 calories) les fibres du fruit, le goût sucré entêtant et monotone vous aura sans doute écœurée.
Avec 1 000 calories par jour (alors que, par exemple, vous en absorbiez         2 000 auparavant) que va-t-il se passer ?
Vous allez perdre 1 ou 2 kilos par semaine et, à supposer que vous " teniez " plus de deux semaines, vous aurez sans doute perdu, selon les cas, entre 3 et 5 kilos. Victoire ! ? Oh que non ! Et voici pourquoi cette fois-ci :

– Vous n'avez absorbé que des sucres : 120 grammes de glucides par kilo et seulement 5 g de protéines par kilo. Les protéines nécessaires au " renouvellement " de nos cellules (cérébrales, cardiaques, musculaires, osseuses, sanguines, hépatiques,...) sont en faillite totale, et ce ne sont pas les 10 malheureux grammes de protéines contenus dans l'ananas absorbé quotidiennement (toujours à condition que vous en mangiez 2 kilos par jour) qui empêcheront que " vous vous serviez " sur vos propres protéines, c'est-à-dire en priorité sur vos muscles. Ainsi, c'est du muscle, denrée rare et sophistiquée, que vous perdez et aussi, mais dans de faibles proportions, de la graisse.

– Votre cure d'ananas terminée (la vue même de ce fruit vous donne à présent des nausées), alors même que vous vous réalimentez de façon plus orthodoxe, vous reprenez du poids à la vitesse de l'éclair ! Et c'est plutôt de la graisse, et non du muscle, que vous reconstituez ! Quelques semaines après votre " cure de rondelles jaunes ", vous voici revenue au mieux à votre point de départ, au pire avec quelques kilos supplémentaires. Et, chose bizarre, cette " tendance à grossir " s'affirme de jour en jour ; c'est comme si vous aviez mis un accélérateur à votre prise de poids. Que s'est-il passé ? L'explication est fort simple : lorsque l'on perd du muscle, on diminue son métabolisme de base (ses dépenses d'énergie au repos) Souvenez-vous de la formule " magique " : 1 kilo de muscle consomme 16,7 calories par jour réparties sur chaque seconde des vingt-quatre heures. Si vous avez perdu 2 ou 3 kilos de muscle, vous venez donc d'induire une rétention de quelques 50 calories par jour. Or 50 calories par jour multiplié par 30 jours = 1 500 calories, bientôt un quart de kilo de graisse à rajouter chaque mois à ceux préexistants. D'autre part, votre corps est de plus en plus " moche " : c'est que la graisse, en tant que tissu de remplissage sous-cutané, n'a pas du tout la même allure que le tissu musculaire.

Vous avez donc fait " yo-yo ". Vous êtes tombée dans le piège stupide : le miroir aux alouettes. Faillite sur toute la ligne ! Oh la frustration ! Vous avez avalé 2 kilos d'ananas par jour pendant quinze jours (il en faut du courage !), et non seulement vous n'avez perdu du poids que l'espace de quelques semaines mais, qui plus est, vous l'avez repris à une vitesse folle et souvent en avez profité pour rajouter quelques kilos supplémentaires de graisse !

Et je ne vous ai même pas parlé des différents troubles et malaises (vertige, déprime, agressivité, insomnie, infections multiples récidivantes (cystite, mycose, sinusite...) dont vous pouvez être assaillie pendant votre " amaigrissement ".

Mais vous avez une excuse : le terrorisme médiatique s'impose souvent aux kilos superflus. Ce terrorisme ne s'adresse bien évidemment pas aux obèses vraies mais plutôt aux surpoids de 5 à 15 kilos. Et comment résister ainsi  « aux régimes week-end », aux «  nouvelles méthodes », aux «  menus fondants », aux «  guerres contre les kilos gagnés », etc.

<< retour



conception site JPVA - Repèrecom